Paris turf : 7 différents types de courses

Si vous voulez réussir vos paris turf, il vous faut connaître tout d’abord les différents types de courses.

C’est de cette façon que vous saurez estimer leur difficulté, le niveau du lot, etc, afin de réussir vos pronostics et de vous faire de l’argent.

Paris turf : les listed-races

Dans le domaine des paris turf, les ²Listed-races² ou courses ²principales² sont des courses qualificatives pour l’accès aux courses de groupe. Et les représentants de différentes nations hippiques peuvent y participer.

Paris turf : les courses de groupe

En matière de paris turf, il existe plusieurs courses de groupe : les courses de ²groupe I² ou ² classiques², les courses de ²groupe II², et les courses de ²groupe III² ou ²semi-classiques².

Pour courir une course de  ²groupe I², il faut remplir deux conditions :

  • Compter un certain montant de gains nécessaire à la participation,
  • Avoir un cheval qui fasse partie de l’élite.

Tout comme les ²Listed-races², les courses de groupe sont des courses auxquelles peuvent participer les représentants de différentes nations hippiques. Il s’agit donc d’épreuves internationales. Si vous désirez en savoir plus sur les courses de groupe, découvrez la liste de toutes les courses de groupe pour le plat.

Paris turf : les critériums

Dans le domaine des paris turf, on trouve également les critériums. Certes, il existe des courses de galop portant le nom de critériums. Mais ce n’est pas d’elles que nous voulons moins parler car elles sont beaucoup moins célèbres que les véritables critériums. Ces derniers sont des courses destinées aux bons chevaux de trot.

Et à ce niveau, il existe divers critériums de vitesse : le critérium des jeunes pour les chevaux d’un an, et les critériums pour les chevaux de 2, 3, 4, et 5 ans.

Les qualifiés se retrouvent alors pour les grandes finales le 30 de chaque mois.

Paris turf : les courses à handicap/avec recul

En matière de paris turf, pour qu’une course à handicap se déroule, il faut que les concurrents aient peu ou prou les mêmes chances de gagner.

Dans ce cas, les handicapeurs (il n’y en aurait qu’une dizaine en France à l’heure actuelle ; et ils passeraient en revue plus de 6.000 chevaux chaque année) vont handicaper davantage les meilleurs chevaux en leur faisant porter plus de poids qu’aux moins bons ; ce qui donne une chance à ces derniers.

Comme le dit si bien l’article 52 IV du code des courses, « L’objectif des courses à handicap est d’égaliser les chances des concurrents en affectant un handicap de poids aux chevaux jugés les meilleurs ».

Le cheval vainqueur d’une course se verra alors alourdir d’une charge supplémentaire pour la prochaine course tandis que le cheval aux mauvaises performances sera délesté du poids.

Mais attention, parfois, le jockey porte plus de poids que prévu dans les conditions de course. Cela signifie que l’entraîneur a préféré cette option à celle du changement de cavalier ; ce qui est positif !

Quant aux courses avec recul, il s’agit d’une certaine forme de handicap. Mais ici, les meilleurs chevaux ne portent pas davantage de poids. On les fait plutôt s’élancer 25 m ou 50 m derrière les chevaux du premier poteau.

À cause des handicaps de poids ou de distance, ces courses sont équilibrées (à première vue en tout cas) et  ne sont pas toujours faciles à décrypter. De ce fait, elles sont censées rapporter beaucoup d’argent aux turfistes les plus avisés. Mais cela ne se vérifie pas forcément dans les faits ; ce qui est tant mieux et laisse une réelle chance à tous de gagner au quinté+, type de courses auxquelles les courses à handicap servent souvent de support.

Paris turf : les courses à réclamer

Comme expliqué dans Le vocabulaire des paris turf (1ère partie), les courses à réclamer sont des courses où les chevaux sont vendus aux enchères à la fin de la compétition. Le système d’enchères utilisé est celui des bulletins secrets. Le prix minimum est déterminé à l’avance et indiqué sur le programme. Et chaque cheval porte un poids en rapport avec sa mise à prix.

Les acheteurs potentiels mettent leur proposition de prix par écrit. Et le gagnant sera le plus offrant.

Les courses à réclamer peuvent fournir des indications intéressantes pour les paris turf. Par exemple, si un propriétaire rachète un de ses chevaux, cela vous en dit long sur les capacités dudit cheval.

Paris turf : les courses PMU/PMH

Quand il s’agit des paris turf, sachez que, depuis l’ouverture à la concurrence, les courses PMU sont des courses pour lesquelles vous pouvez parier :

  • Depuis internet avec le bookmaker que vous voulez,
  • Depuis n’importe quel point de vente du PMU.

Quant aux courses PMH, il s’agit des courses Pari (P) Mutuel (M) Hippodrome (H). Ce sont des courses pour lesquelles vous ne pouvez prendre un pari turf que depuis l’hippodrome sur lequel elles se déroulent.

Les courses PMH sont souvent négligées par la majorité des turfistes Mais les plus avisés les percevront comme une opportunité. Pourquoi ? Parce que s’ils peuvent se rendre souvent sur l’hippodrome et connaître les acteurs locaux du turf, ils sont certains d’être mieux renseignés que leurs concurrents.

Paris turf : les courses de séries pour le trot /courses à conditions pour le galop

Les courses de séries pour le trot/les courses à conditions pour le galop sont simplement des courses auxquelles les chevaux participent sous certaines conditions : gains, âge, sexe, etc.

Qu’il s’agisse du trot ou du galop, ce type de courses est libellé par des lettres de l’alphabet, de la lettre A à la lettre F. Les meilleurs chevaux courent dans la catégorie A ; et la catégorie F est réservée aux chevaux moins bons ou n’ayant pas encore prouvé ce dont ils sont capables.

Sachez qu’un cheval peut participer aux courses de sa catégorie ou s’essayer à celles de la catégorie immédiatement supérieure. Donc, un cheval de la catégorie E peut participer aux courses de cette catégorie ou s’essayer aux courses de la catégorie D.

C’est vrai, ces courses peuvent être difficiles à pronostiquer car on ne dispose pas de suffisamment d’informations et de statistiques sur les partants, et ce à cause de leurs expériences insuffisantes.

Mais sachez ceci : si vous prêtez vraiment attention à ce type de courses, il se peut que vous détectiez les chevaux destinés à devenir les meilleurs ; ce qui vous permettra de faire de jolis pronostics bien avant que leur réputation ne vienne agir sur leur cote.

Voilà donc 7 différents types de course à connaître si vous voulez faire des paris turf. Avez-vous des questions, des préoccupations ou n’importe quel type de commentaires ? Si oui, merci de les partager avec nous dans la zone réservée ci-dessous à cet effet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *